Par Michel Worobel

Les timbres sont le reflet du pouvoir politique

De la 2ème à la 3ème République, il est intéressant de voir l’évolution des timbres.

Le 24 février 1848, la seconde République est proclamée. L’assemblée Nationale, à l’instigation d’Etienne Arago, Directeur des Postes, vote la réforme postale qui voit la naissance du premier timbre-poste. La République se doit d’être symbolisée par une figure allégorique. Le projet du graveur J.J. Barre est retenu : Cérès déesse des moissons, de l’abondance et de la civilisation.

La loi du 3 janvier prévoit le remplacement de l’effigie de Cérès par celle du Prince-Président Louis-Napoléon Bonaparte. D’abord tirés en décembre 1852 avec la légende République Française, ces mêmes timbres prendront un an plus tard la légende Empire Français. En 1855, l’administration décide que les timbres poste seront dentelés à l’image de ce qui se faisait déjà en Grande-Bretagne. En 1861, des machines spéciales sont construites et les premiers timbres dentelés sont livrés au public dés septembre 1862. Napoléon III, à la suite d’opérations militaires victorieuses, amène les Autrichiens à signer la paix de Villafranca, le 11 juillet 1859. Il est décidé que l’effigie de l’Empereur ornant timbres et monnaies, serait couronnée de lauriers. Dés le mois de juin 1861, le changement d’effigie est appliqué aux timbres-poste. Le 19 juillet 1870, la guerre éclate entre la France et l’Allemagne. Des efforts continus sont faits pour maintenir les communications postales entre les différentes parties du territoire Le 2 septembre 1870, c’est le désastre de Sedan où l’empereur est fait prisonnier. La France est envahie. Les allemands encerclent Paris. Malgré une résistance héroïque, Paris capitulera le 28 janvier 1871. Un protocole est signé le 28 février et la paix le 10 mai.

La chute de l’Empire oblige au remplacement de tous les emblèmes impériaux. Le 28 septembre, on revient à l’effigie de la Cérès de 1848 : il suffit de ressortir les planches d’impression utilisées en 1848 / 50. Les premiers timbres seront émis courant octobre 1870. Le nouveau directeur des Postes nommé en septembre 1870 est le député de l’Yonne Rampont-Léchin.

link
link
link
Catégories : Le timbre

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *